Régulation des FinTechs : le jeu dangereux de l'Europe | Comptables d’influence | Lectures d’été

11 Monate vor
  • Html
  • Text
Bulletin d'information aux Amis de Finance Watch - Été 2018

Bulletin d'information aux Amis de Finance Watch - 
Été 2018  

Afficher dans votre navigateur
English | Deutsch

Régulation des FinTechs : le jeu dangereux de l'Europe

A en croire leurs promoteurs, les sociétés FinTechs seraient de courageux David luttant à armes inégales contre les vieux Goliaths voraces que sont les banques. C’est ainsi que sont justifiées des « exceptions réglementaires » pour que ces (pas toujours) nouveaux acteurs puissent tester de nouveaux modèles d’affaire. Elles sortent ainsi du cadre réglementaire et certaines de ces activités se sont pas supervisées.
Dans cette nouvelle analyse du plan d’action de la Commission Européenne pour les FinTechs (en anglais), notre expert Christian Stiefmüller montre à quel point cette approche discutable fait le jeu des mégabanques et des assureurs : « Si une FinTech fonctionne comme une banque et parle comme une banque, c’est probablement une banque – et elle doit être régulée comme telle. »

Comptables d’influence

L’activité de planification fiscale des grandes agences d’audit financier est au coeur d’un problème profondément politique - un problème de justice, d’équité et de démocratie : l’opacité financière est un des moteurs de l’accroissement des inégalités.
Mais les Big Four (Deloitte, EY, KMPG et PricewaterhouseCoopers – les quatres géants de l’audit financier) ont en plus une responsabilité particulière en termes d’instabilité financière: elles ont joué un rôle clé dans le crash financier de 2008 en échouant à sonner l’alarme au sujet des banques qu’elles auditaient et en validant leurs comptes à quelques mois de leur effondrement qui a eu pour conséquence des années d’austérité publique en Europe.
Pour en savoir plus, lisez ce résumé en français du nouveau rapport «_Comptables d’influence » (en anglais) de l’ONG Corporate Europe Observatory qui montre comment les Big Four influencent directement la fabrique de la loi européenne en matière de fiscalité.

La crise financière aura 10 ans en septembre. Il n'y a pas de quoi s'en réjouir, mais il est plus que temps de rassembler nos forces. Avec de nombreuses ONGs, des citoyens engagés et des chercheurs nous construisons une coalition pour #ChangerLaFinance et nous lançons une campagne #10ansAprès la crise pour proposer une alternative à la montée du populisme et de la xénophobie. Rejoignez le mouvement !
Lectures d’été 
Toute l’équipe de Finance Watch vous souhaite de belles vacances d’été (ou au moins de beaux WE au soleil) et vous suggère ces quelques lectures pour les heures de plage :
 « Nos très chères banques - Comment les mettre au service du bien public ? » par Michel Crinetz avec un préface de Jézabel Couppey-Soubeyran, 296 pages, publié le 13/04/2018 par Edilivre, €21,50
Ancien superviseur financier, Michel Crinetz explique, dans un style simple et clair, les dérives des banques qui ont causé et amplifié la crise. Elles créent l’essentiel de la monnaie mais l’utilisent de plus en plus pour spéculer. Les banquiers gardent ce qu’ils gagnent et font payer les pertes par les citoyens. Ils influencent tant nos dirigeants que ces derniers ont renoncé à les punir, et même à les remettre au service de l’économie réelle.
« Le mensonge de la finance - Les mathématiques, le signal-prix et la planète » par Nicolas Bouleau avec un préface de Gaël Giraud, 224 pages, publié le 15 février 2018 par Les Èditions de l’Atelier, €20,00
L’ouvrage permet d’aller au-delà des critiques habituelles faites à la spéculation, « amorale », et aux marchés financiers, pour leur rôle dans l’instabilité et le court–termisme de l’économie, dans la course à la croissance, dans la croissance du chômage et des inégalités. Ces critiques sont faites depuis longtemps, mais rien ne change. Avec une critique plus profonde, qui va au cœur du système financier, l’auteur propose aussi une nouvelle solution, radicale, pour réduire l’influence néfaste des marchés financiers actuels sur nos économies (voir la recension du livre par Mireille Martini sur notre blog).
« La finance aux citoyens » par Grégoire Niaudet, en collaboration avec Mireille Martini, 164 pages illustrées, publié en juin 2018 par le Secours Catholique, gratuit
Pédagogie, appropriation par la société civile, mobilisation. Sur chacun de ces plans, le rapport du Secours Catholique fera école : la finance n’est plus cette chose compliquée, inaccessible à chacun d’entre nous. Une organisation de la société civile non-spécialiste en finance rejoint le combat pour une régulation financière ambitieuse (voir l’article de Pablo Grandjean sur notre blog).
Université d’été
Envie de rencontres, de formation, de débats, de construction d’initiatives communes et d’actions concrètes pour construire ensemble un monde juste, écologique et solidaire ? Rendez-vousà l’Université d’été « solidaire et rebelle » des mouvements sociaux et citoyens, du 11 au 26 août 2018 à Grenoble. Finance Watch y sera présent également – inscrivez-vous dès maintenant !
Une question d’étiquette
Comme chaque année, notre membre Financité a procédé à une analyse qualitative de ces fonds étiquetés "durables", afin de déterminer les meilleurs d’entre eux au regard de critères ESG (environnementaux, sociaux et de bonne gestion). Le résultat de cet examen est sévère : pas moins de 83% des fonds étudiés reçoivent la cote d’exclusion, à savoir zéro sur cent !
Quelle finance durable pour l’Europe ?
Il est urgent que le régulateur agisse pour permettre aux marchés d’identifier ce qui est durable et pour renforcer les signaux prix de manière à rendre les projets de la transition rentables. Interview vidéo de notre expert Mireille Martini, en marge de son audition par la Section de l'économie et des finances du CESE.
Nous avons besoin de vous pour changer la finance!
 
SOUTENEZ-NOUS
En soutenant Finance Watch, vous participez à contrebalancer le lobby financier et à démonter les mythes que le secteur financier utilise pour protéger ses privilèges.
 
Copyright © 2018 Finance Watch, All rights reserved.
Thank you for registering as a Friend of Finance Watch. We value your support !
Our mailing address is:
Finance WatchRue d'Arlon 92Brussels 1040 Belgium
Add us to your address book
Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Teilen Sie diesen Newsletter

Verwandte Newsletter

© 2019