Newsletter : La réglementation financière fera-t-elle faillite ? | Les banques éthiques | Financer les Objectifs de Développement Durable

2 jahre vor
  • Html
  • Text
Finance Watch - Pour une finance au service de la société
Afficher dans votre navigateur English | Deutsch
Bulletin d'information aux Amis de Finance Watch - Mai 2017  
CRÉANCES DOUTEUES
La réglementation financière fera-t-elle faillite ?

Croyez-le ou non, les régulateurs européens envisagent à nouveau un sauvetage des banques financé par les contribuables.
 
La réglementation mise en place après la dernière crise financière était censée empêcher que cela ne se reproduise, mais les nouvelles règles ne fonctionnent pas.
 
Les banques européennes gèrent actuellement des créances douteuses à hauteur de mille milliards d'euros (dans le jargon technique, on parle des prêts non productifs ou des NPL, non-performing loans). Les lobbyistes bancaires les accusent d'étouffer la croissance et bénéficient de l'oreille attentive des politiciens et des régulateurs qui cherchent des moyens pour que les banques puissent vendre ces prêts non assurés.
 
La suggestion de l’autorité bancaire européenne : les banques devraient être autorisées à exploiter les fonds publics pour compenser les pertes lorsqu'ils vendent des prêts à risque. Comme le prévoyait Finance Watch depuis longtemps, cela est juridiquement possible à l’aide d’une soi-disant
« recapitalisation préventive ». Elle permet d'accorder des fonds publics à une entreprise solvable – comme cela se fait actuellement dans le cas de plusieurs banques italiennes.
 
Chez Finance Watch, nous voulons que cette mesure de recapitalisation préventive soit supprimée de la Directive sur le redressement et la résolution des crises bancaires (BRRD). « Nous croyons que c'est un obstacle majeur à la mise en pratique de BRRD », a déclaré Christian Stiefmueller de Finance Watch lors d'une audience publique organisée par la Commission ECON au Parlement européen le 25 avril 2017.
 
Si les banques ne peuvent (toujours) pas faire faillite, la réglementation post-crise le fera !
 
Regardez la vidéo du discours de Christian Stiefmueller sur la nouvelle législation bancaire  (traduction simultanée en français)
FINANCE DURABLE
Plaidoyer en faveur des Banques Ethiques - une initiative italienne
Par ANDREA BARANES & GIULIA PORINO
Pour changer la finance et éviter les désastres des dernières années il est nécessaire, mais pas suffisant, de confronter les Directives et Règlements en provenance des institutions européennes. Il s’agit également d’adopter une approche proactive et d’œuvrer à la reconnaissance et à la promotion d’un système financier différent.
 
La finance éthique, et les banques durables en particulier, nous montrent le chemin en prêtant et ainsi soutenant les projets à visée sociale et écologique entre autres. Leur modèle s’avère meilleur non seulement d’un point de vue environnemental et social, mais aussi d’un point de vue économique.
 
Plusieurs articles publiés par Global Alliance for Banking on Values (GABV), un réseau de banques durables, montrent que ces dernières prêtent presque deux fois plus en proportion du total de leurs actifs que les banques too big to fail. Et dans le cas de la banque italienne Banca Etica par exemple, le taux de défaillance sur prêts n’est pas simplement égal à ou légèrement meilleur que la moyenne des banques italiennes, mais plus de quatre fois plus bas.
 
Dans ce nouvel article sur notre blog, Andres Baranes de notre organisation membre Fondazione Finanza Etica et Giulia Porino de Finance Watch présentent la nouvelle loi italienne sur la finance éthique et expliquent qu’elle pourrait servir de modèle pour l’Union Européenne ; la loi italienne est en effet la preuve qu’il peut y avoir une volonté politique de définir et de mettre en œuvre, par des moyens légaux, une finance durable.
 
NATIONS UNIES
De quoi avons-nous besoin pour arriver à financer les ODD ?
Les Nations Unies ont organisé le mois dernier une journée de réflexion sur une question de plus en plus brûlante, celle du financement des Objectifs de Développement Durable (ODD). Giulia Porino de Finance Watch a été invitée à parler devant les représentants des gouvernements à cette occasion et elle leur a délivré un message fort : « Nous n’avons besoin que de deux mots pour répondre à cette question, et ces mots sont : volonté politique. »
 
Dans son discours d’ouverture (traduit en français), elle soulignait que la finance n’est qu’un outil au service d’un projet économique et d’une vision plus globale pour la société.
 
« Si nous avons pour ambition de dépasser les quelques niches financières écologiques et durables existantes pour aller vers une transformation de la finance dans son ensemble, si nous voulons que les grandes institutions financières désinvestissent des énergies fossiles et autre activités injustes et court-termistes, nous avons besoin d’une direction claire pour un réinvestissement au service d’une économie inclusive et soutenable, une économie qui fera des ODD une réalité.
 
Ceci implique de porter un regard objectif sur notre économie actuelle afin de voir que, modelée par 30 ans de financiarisation, elle est incompatible avec les ODD et contribue en fait directement à l’appauvrissement de nos écosystèmes et à l’essor des inégalités, entre autres. »
 
Regardez la vidéo du discours (en anglais)
 
Save the date: Le 27 juin 2017, Finance Watch organisera une conférence sur l’avenir des retraites en Europe. Le programme ainsi que les détails d’enregistrement seront bientôt annoncés sur notre site internet.
Dernières publications en anglais 
Notre réponse à la consultation sur les opérations des autorités européennes de surveillance (16 mai 2017)
  Note d'information "ESMA's role in sustainable finance"(16 mai 2017)
Votre soutien nous est précieux !
Si vous souhaitez contribuer davantage à notre travail, merci de transmettre ce message à vos amis qui pourraient être intéressés. Suivez-nous sur Twitter et 
Facebook ou faites un don en ligne.
Bien cordialement, L'Equipe de Finance Watch
Copyright © 2017 Finance Watch, All rights reserved.
Thank you for registering as a Friend of Finance Watch. We value your support !
Our mailing address is:
Finance WatchRue d'Arlon 92Brussels 1040 Belgium
Add us to your address book
Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Teilen Sie diesen Newsletter

Verwandte Newsletter

© 2019