L'arnaque des transferts internationaux | Webinaire “La finance sauvera-t-elle la planète ?” | Recension "Le mensonge de la finance"

1 jahr vor
  • Html
  • Text
Bulletin d'information aux Amis de Finance Watch - Mars 2018

Bulletin d'information aux Amis de Finance Watch - 
Mars 2018  

Afficher dans votre navigateur
English | Deutsch
En finir avec l’arnaque des transferts internationaux
Le saviez-vous ? Lorsque les migrants vivant en Europe envoient de l’argent à leur famille dans leur pays d'origine (hors-UE), ils paient chaque année 3,6 milliards d’euros de charges abusives ? C’est bien plus que le budget annuel de l’aide européenne d’urgence (l’ECHO).
L'une des raisons principales de ces surcoûts est le manque de mise en concurrence sur le marché des opérateurs de paiement internationaux et les “accords exclusifs” qui limitent l’accès aux systèmes de distribution et de paiement. Ces frais de transfert (d’en moyenne 7% dont 4 % sont injustifiables) diminuent les flux financiers vers les pays en développement, pourtant plus que nécessaires.
Une solution simple serait de plafonner ces frais à 3%. Les récentes propositions de l’UE pour réduire les frais des paiements transfrontaliers auraient été l’occasion parfaite pour imposer une telle limite. Malheureusement, la Commission Européenne a choisi, dans son nouveau règlement, de ne pas couvrir les frais de transferts de l’UE aux pays hors-UE. Nous publions un policy brief sur ces frais de transferts pour mieux comprendre les enjeux de ce rendez-vous manqué.

Webinaire “La finance sauvera-t-elle la planète ?”


Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochain webinaire (en anglais) sur le rôle que pourrait avoir la finance dans la lutte contre le changement climatique : pourquoi les politiciens font-ils soudain de la finance durable l’alpha et l’oméga de la lutte pour sauver la planète ? Les marchés vont-ils amener les bonnes solutions par eux-mêmes ? Comment empêcher le greenwashing ? Quelles régulations implémenter pour réellement “verdir” les marchés ?
Notre système économique non soutenable – dont la finance est un élément clé – a significativement contribué durant les trois dernières décennies à la dégradation de l’environnement. Pour rendre la finance vraiment durable, il faut approcher différemment notre environnement économique à la base des flux de financement.
Dans ce webinaire en accès libre, notre experte, Nina Lazic, vous expliquera en quoi le système financier actuel ne permettra pas d’atteindre des objectifs sociétaux comme la protection de l’environnement, et analysera les mesures incluses dans le plan d’action sur la finance durable de la Commission Européenne. Après sa présentation, vous aurez l’occasion de lui poser vos questions en direct lors d’une session de question-réponse.
Date : 19 avril 2018, de 13h à 13h45
Si vous souhaitez participer, enregistrez-vous ici.
 

Le Global Green Finance Index

Green Supporting Factor – Deuxième partie


Finance Watch et le cabinet Z/Yen ont publié le mois dernier la première édition du Global Green Finance Index (GGFI) qui classe les bourses mondiales sur la perception de la qualité et de la pénétration de leurs offres “vertes”. Le but est d’émuler une dynamique de compétition entre les centres financiers pour les pousser à “verdir” leur offre. Lire le rapport complet (en anglais).

Dans ce nouvel article de blog (en anglais), nos deux experts Mireille Martini et Nina Lazic se joignent à Ludovic Suttor-Sorel (Positive Money Europe) pour une analyse critique de l’idée du Green Supporting Factor. Plutôt qu’une telle approche micro-prudentielle, ils défendent une approche macro-prudentielle des risques climatiques.

Les marchés financiers globalisés contre la transition écologique


Recension du livre de Nicolas Bouleau, Le mensonge de la finance - les mathématiques, le signal-prix et la planète, ed. de l’Atelier, Fév. 2018, 224 p.
« Le monde du XXIème siècle est dirigé, au sens de commandé, par les marchés financiers et les mathématiques qui les orientent. Ni l’homme de la rue, ni les élus, ni les intellectuels pour la plupart n’y comprennent grand-chose. La plupart des économistes utilisent des modèles relativement simples, et ignorent tout des mathématiques financières. Les experts de la finance sont tranquilles, à l’abri des regards indiscrets ce qui est choquant du point de vue de la démocratie et de "l'empowerment citoyen".
Nous avons toutefois la chance d'avoir Nicolas Bouleau, un éminent scientifique spécialisé dans les mathématiques financières. Il est de ceux qui analysent avec recul l'évolution des pratiques et leurs conséquences globales.
Dans son livre, il utilise des images simples et accessibles au grand public. Il simplifie des notions complexes qui, sans lui, seraient uniquement accessibles à une minorité de spécialistes en mathématiques financières.
Son ouvrage permet d’aller au-delà des critiques habituelles faites à la spéculation "amorale" et aux marchés financiers pour leur rôle dans l’instabilité et le court-termisme de l’économie, dans la course à la croissance et dans la croissance du chômage et des inégalités. Ces critiques sont récurrentes, pourtant rien ne change. Outre sa vision critique qui touche le cœur même du système financier, l’auteur propose une nouvelle approche, radicale, pour réduire l’influence néfaste sur nos économies des marchés financiers actuels.
Lire la suite
Pourquoi faut-il changer la finance ?
Finance Watch donne la parole à Laurie MacFarlane (Durée de la vidéo : 2 min. 46)
"La finance domine nos vies via l’influence politique - d'immenses ressources investies en lobbying – mais aussi au travers de l’idéologie économique dominante qui croit aveuglément aux marchés efficients mais ignore ses externalités sociales et environnementales. Si nous voulons résoudre les problèmes majeurs que sont le changement climatique ou les inégalités, nous devons #ChangerLaFinance, ce qui implique bien sûr de travailler sur ce déséquilibre politique mais également de se confronter à l’idéologie qui le sous-tend."
Finance Watch donne la parole à Prof. Olivier De Schutter (Durée de la vidéo : 3 min. 06)
“Le système financier est ce qui permet aux multinationales de jouer les pays les uns contre les autres pour pouvoir s’adonner au dumping fiscal, social et environnemental : sans nous accorder sur une régulation financière mondiale, nous échouerons à empêcher les Etats de privilégier l’intérêt de court-terme qu'il y a à attirer les capitaux, contre les intérêts de long-terme qu’il y aurait à avancer vers un développement durable.”
 

La banque éthique, pierre angulaire d’une finance saine


Le constat est sans appel : le système financier n’est pas aligné sur les besoins de la société. Pour ré-aligner la finance sur les besoins de la société, deux groupes de solutions se dessinent : celles qui ré-injectent de l’éthique et de la responsabilité dans les pratiques des banquiers et celles qui ré-alignent les marchés sur les besoins de financement d’une économie durable.
Pour revivre les débats sur le futur de la finance éthique qui ont eu lieu lors de notre événement co-organisé avec la banque cooperative belge NewB début mars à Bruxelles, vous pouvez regarder les vidéos (anglais) ou lire notre compte-rendu (français) des débats.
Nous avons besoin de vous pour changer la finance!
 
SOUTENEZ-NOUS
En soutenant Finance Watch, vous participez à contrebalancer le lobby financier et à démonter les mythes que le secteur financier utilise pour protéger ses privilèges.
 
Votre soutien nous est précieux !
Si vous souhaitez contribuer davantage à notre travail, merci de transmettre ce message à vos amis qui pourraient être intéressés. Suivez-nous sur Twitter et Facebook ou faites un don en ligne.
 
Copyright © 2018 Finance Watch, All rights reserved.
Thank you for registering as a Friend of Finance Watch. We value your support !
Our mailing address is:
Finance WatchRue d'Arlon 92Brussels 1040 Belgium
Add us to your address book
Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Teilen Sie diesen Newsletter

Verwandte Newsletter

© 2019